Ce que le Prophète a dit sur le futur

Quelques exemples d’informations que Dieu a transmises au Prophète à travers le Coran au sujet de l’inconnaissable
Informations relatives à l’inconnaissable que le Prophète a révélées dans les hadiths
Les hadiths du Prophète concernant les signes de la fin des temps
Les signes de la fin des temps se manifestent l’un après l’autre
Conclusion

Chaque individu, chaque société, chaque nation possède sa destinée propre. Avant même la création du premier être humain, tous les détails relatifs aux expériences que l’on vivra dans l’avenir, les événements qui font l’histoire des nations, les degrés d’évolution que connaissent les sociétés humaines, tout ceci a été arrêté par Dieu. Mais personne ne connaît ces choses à l’avance. On ne les voit et on n’en prend connaissance qu’au fur et à mesure qu’elles se produisent. Le futur nous demeure inconnu.

Toutefois, Dieu a également révélé qu’Il a octroyé à certains de Ses serviteurs des informations relatives à l’inconnaissable dans le Coran. C’était notamment le cas du Prophète Joseph (psl). Dans la prison, il donna à deux de ses compagnons des preuves de l’existence de Dieu:

“La nourriture qui vous est attribuée ne vous parviendra point”, dit-il, “que je ne vous aie avisés de son interprétation (de votre nourriture) avant qu’elle ne vous arrive. Cela fait partie de ce que mon Seigneur m’a enseigné. Certes, j’ai abandonné la religion d’un peuple qui ne croit pas en Dieu et qui nie la vie future.” (Sourate Yusuf: 37)

Comme nous le voyons d’après ce verset, Joseph affirme qu’il a connaissance de choses qui ne se sont pas encore produites. C’est une connaissance d’ordre miraculeuse qui lui vient de Dieu. Dieu lui a également enseigné l’interprétation des rêves. Aussi pouvait-il prévoir certains événements du futur, dans la limite qu’avait définie Dieu. D’autres prophètes ont reçu une connaissance semblable à celle que détenait Joseph. Dans certains versets Dieu déclare qu’Il révélera certains aspects de l’inconnaissable à ceux qu’Il aura choisis comme messagers:

[C’est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne, sauf à celui qu’Il agrée comme messager et qu’Il fait précéder et suivre de gardiens vigilants. (Sourate al-Jinn: 26-27)

Notre Seigneur a révélé au Prophète de nombreuses connaissances sur l’inconnaissable. Le Prophète a été informé par Dieu d’événements passés dont nul ne connaissait l’existence, ou de choses qui devaient se produire dans le futur. Dieu évoque cette vérité dans un verset:

Ce sont là des récits inconnus que Nous te révélons. Et tu n’étais pas auprès d’eux quand ils se mirent d’accord pour comploter. (Sourate Yusuf: 102)

Dans ce chapitre, nous nous pencherons sur les informations portant sur l’invisible qui nous sont parvenues à travers le Coran, ce que Dieu a révélé au Prophète et ce qu’on trouve dans les hadiths. La grande majorité de ces prophéties s’est déjà produite effectivement, et les hommes ont pu être témoins de ces miracles. C’est là encore l’une des preuves qui montrent que le Prophète était le Messager de Dieu et que le Coran est la parole de Dieu.

Quelques exemples d’informations que Dieu a transmises au Prophète à travers le Coran au sujet de l’inconnaissable

On trouve un exemple des informations concernant le futur et qui a été transmis au Prophète par l’intermédiaire du Coran au début de la sourate ar-Rum. Il est dit dans ces versets que l’empire byzantin a été défait, mais qu’il sera dans peu de temps victorieux.

Ces versets furent révélés en 620 après J.-C., sept ans après une défaite écrasante infligée par les Perses idolâtres aux Byzantins. On annonce que ces derniers prendront bientôt leur revanche. À cette époque cependant, les Byzantins avaient connu une défaite si sévère que leur survie même semblait problématique, et une victoire prochaine, impossible, car outre les Perses, les Avars, les Slaves et les Lombards constituaient une menace bien réelle pour l’empire byzantin. Les Avars étaient parvenus jusqu’aux remparts de Constantinople. Afin de faire face aux dépenses militaires, l’empereur Héraclius avait ordonné de faire fondre tous les ornements d’or et d’argent qui se trouvaient dans les églises. Quand il vit que c’était insuffisant, il transforma même des statues de bronzes en pièces de monnaie. Plusieurs gouverneurs se rebellaient contre Héraclius, et l’empire semblait sur le point de se désintégrer. Les Perses idolâtres occupaient en effet de nombreux territoires byzantins, dont la Mésopotamie, la Cilicie, la Syrie, la Palestine, l’Égypte et l’Arménie.208 

En bref, tout le monde s’attendait à ce que Byzance disparaisse complètement. Mais c’est juste à ce moment que le Coran annonce que Byzance sera bientôt victorieuse, dans l’espace de neuf ans. Une telle victoire semblait si impossible que les Arabes païens croyaient qu’elle n’arriverait jamais.

Mais, comme tout ce qui se trouve dans le Coran, cette annonce était parfaitement vraie. Quelque sept ans après la révélation des premiers versets de la sourate ar-Rum, en décembre 627 après J.-C. il y eut une bataille décisive qui opposa Byzance à l’empire perse, non loin des ruines de Ninive. L‘armée byzantine vainquit les Perses qui, quelques mois plus tard, signèrent un traité par lequel ils restituaient tous les territoires qu‘ils avaient occupés.209 La “victoire des Romains”, révélée au Prophète par Dieu dans le Coran, s‘était miraculeusement produite.

L’autre aspect miraculeux de ces versets est qu’ils énoncent un fait que nul à l’époque ne pouvait connaître.

Dans le verset 3 de la sourate ar-Rum, il est dit que les Romains ont été vaincus dans “la terre la plus basse de la Terre”. L’expression originale en arabe est adna al ard, et certains la traduisent par “le pays voisin, la terre la plus voisine”, mais ce n’est pas le sens exact. Le mot adna signifie “le plus bas” et dérive de deni, qui signifie “bas”. Ard signifie “la terre”. Adna al ard désigne donc le lieu le plus bas de la Terre.

La bataille qui a opposé l’empire byzantin aux Perses eut effectivement lieu dans le point le plus bas de la Terre. Il s’agit du bassin du lac de Loth, au carrefour de la Syrie, de la Palestine et de la Jordanie actuelles. On sait également que ce lac se trouve 395 mètres au-dessous du niveau de la mer, ce qui en fait le point le plus bas de la Terre. Comme l’indiquent les versets, les Romains ont été vaincus dans “la terre la plus basse de la Terre”.

Ce qu’il faut relever ici, c’est que l’altitude du lac de Loth n’a pu être déterminée que récemment grâce à des investigations scientifiques. Avant cela il était impossible de savoir que c’était le point le plus bas de la Terre, mais le Coran nous l’annonçait déjà. C’est bien là une preuve que le Coran est la parole de Dieu, et que Mohammad est le Prophète de Dieu.

 

Les Romains ont été vaincus, dans le pays voisin...
(Sourate ar-Rum: 2-3)

 

Gloire et pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Mohammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l’alentours, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C’est Lui, vraiment, qui est l’Audiant, le Clairvoyant. (Sourate al-Isra’: 1)

Dans ce verset, Dieu révèle qu’une nuit Il emporta le Prophète (pbsl) à la Mosquée Al-Aqsa, ce qui constitue un vrai miracle. La Mosquée Sacrée (Masjid al-Haram) se trouve à la Mecque, et la Mosquée Al-Aqsa à Jérusalem. Le Prophète se trouvait à la Mecque quand cela s’est produit. Vu les conditions de l’époque, il lui aurait été totalement impossible de se rendre en une nuit de la Mecque à Jérusalem. Il nous faut d’ailleurs signaler que le Prophète n‘avait encore jamais vu Jérusalem et la Mosquée Al-Aqsa.

Le lendemain, quand il raconta ce grand miracle à son entourage, les polythéistes de la Mecque refusèrent de le croire et lui réclamèrent des preuves. L’un d’eux avait déjà vu la Mosquée Al-Aqsa, aussi demandèrent-ils au Prophète de la décrire, et ils lui posèrent plusieurs questions à ce sujet.

Quand le Prophète fit la description de la mosquée, les polythéistes confirmèrent qu’elle était exacte. Ils lui demandèrent s’il avait vu ou non une caravane qui en partait. Le Prophète répondit: “Oui, je l’ai vue. C’était à Rawha. Ils avaient perdu un chameau et étaient à sa recherche. Il y avait un gobelet à eau dans leurs affaires. J’avais soif et j’y ai donc bu, puis je l’ai remis à sa place. Quand ils arriveront, demandez-leur s’ils ont trouvé de l’eau dans le gobelet.” Les Qouraychites dirent alors:”Voilà un autre signe.” Ils continuèrent à lui poser des questions très précises et le Prophète répondit à toutes et leur dit: “Ils arriveront tel jour, à l’aurore, conduits par un tel monté sur un chameau gris qui porte deux sacs.” Ils dirent alors:”Voilà encore un signe.” On rapporte qu’ils se hâtèrent de se rendre à Saniyya pour y attendre l’aube. La caravane en question arriva effectivement à l’aube. En tête s’avançait le chameau gris que le Prophète avait décrit.210 

 

C'est Lui qui a fait de vous les successeurs sur terre et qui vous a élevés, en rangs, les uns au-dessus des autres, afin de vous éprouver en ce qu'Il vous a donné. (Vraiment) ton Seigneur est prompt en punition, Il est aussi Pardonneur et Miséricordieux. (Sourate al-An’am: 165)

 

C’était là un important miracle, que Dieu ait montré au Prophète un lieu où il n’était jamais allé sans qu’il y soit en réalité. Il était impossible à cette époque d’aller de la Mecque à Jérusalem en une nuit et cela rend le miracle encore plus incroyable.

Dieu a été véridique en la vision par laquelle Il annonça à Son Messager en toute vérité: vous entrerez dans la Mosquée Sacrée si Dieu veut, en toute sécurité, ayant rasé vos têtes ou coupé vos cheveux, sans aucune crainte. Il savait donc ce que vous ne saviez pas. Il a placé en deçà de cela (la trêve de Hudaybiya) une victoire proche. (Sourate al-Fath: 27)

Le Prophète rêva un jour alors qu’il était à Médine que les croyants entraient dans la Mosquée Sacrée et circulaient autour de la Kaaba. Il annonça cette bonne nouvelle aux croyants. Ceux parmi eux qui avaient émigré de la Mecque à Médine n’avaient pu y retourner depuis. Quand le Prophète parla de son rêve, les croyants retournèrent à la Mecque dans le but d‘accomplir le pèlerinage, bien que les idolâtres ne le leur permissent pas. Les mécréants y virent l’occasion de semer la discorde et essayèrent de montrer que le rêve du Prophète était faux en disant qu’ils avaient été incapables de se rendre à la Kaaba et de se raser les cheveux (pour le pèlerinage).

Dieu révéla alors le verset 27 de la sourate al-Fath au Prophète pour l’assister et le soutenir, en déclarant que ce rêve est véridique, et que si Dieu le voulait, les croyants pourraient retourner à la Mecque. Peu de temps après, avec le traité de Hudaybiya et les conquêtes de la Mecque, les croyants purent y entrer en toute sécurité, comme le rêve l’avait montré. C’est ainsi que Dieu mobtra que les annonces qu’Il avait faites au Prophète étaient véridiques.211 

Il faut souligner ce point important, quand le Prophète annonça cette nouvelle aux croyants, elle semblait irréelle. En fait, l’examen de la situation suggérait des conclusions tout à fait opposées, et les mécréants semblaient décidés à ne jamais laisser les croyants entrer à la Mecque. Ce fait conduisit ceux dont la foi était fragile à douter des paroles du Prophète. Mais celui-ci avait confiance en Dieu, il ne tenait pas compte de ce que les gens pensaient, avait une foi totale en ce que Dieu avait révélé et le disait aux gens. Que ses paroles aient été confirmées par le Coran et qu’elles se soient concrétisées peu après, constitue incontestablement un miracle divin.

Lorsque le Prophète confia un secret à l'une de ses épouses et qu'elle l'eut divulgué et que Dieu l'en eut informé, celui-ci en fit connaître une partie et passa sur une partie. Puis, quand il l'en eut informée elle dit: "Qui t'en a donné nouvelle?" Il dit: "C'est l'Omniscient, le Parfaitement Connaisseur qui m'en a avisé." (Sourate at-Tahrim: 3)

Comme le dit ce verset, le Prophète avait confié un secret à certaines de ses femmes, mais elles furent incapables de le garder. Dieu avait prévenu le Prophète et ce dernier apprit à ses femmes qu’il savait qu’elles avaient divulgué le fameux secret.


At the time when the Prophet (saas) was informed in a verse that the Children of Israel would regain their strength, the Jews were living under very difficult conditions and had no state of their own. Years later, however, a Qur'anic miracle took place when David Ben-Gurion (left) declared the foundation of the state of Israel in 1948.

Informations relatives à l’inconnaissable que le Prophète
a révélées dans les hadiths

Ô mon peuple! Vous êtes sur le point de conquérir l’Égypte. Gardez toujours à l’esprit le bien-être des peuples conquis. Vous devrez respecter la loi divine qui garantit la protection de leurs vies, leurs biens et leur honneur.212

Dans ce hadith, le Prophète annonce la conquête de l’Égypte. À l’époque où il communiquait à son peuple ce message, l’Égypte était sous la domination byzantine. De plus, il fallait pour cela que les Musulmans acquièrent une grande puissance. Et pourtant l’annonce du Prophète s’accomplit: peu de temps après sa mort, les troupes Musulmanes, sous la conduite de Amr bin al-As conquirent l’Égypte en 641, pendant le califat d’Omar. Cet exemple montre bien que le Prophète pouvait accéder à l’inconnaissable.

Kisra (Khosrau, roi de Perse) mourra, après lui il n’y aura plus de Kisra; Qaisar (César, empereur de Rome) mourra; après lui, il n’y aura pas de Qaisar, mais par Celui qui détient ma vie entre Ses mains, vous dépenserez leurs trésors pour la cause de Dieu.213

Le mot kisra qui apparaît dans ce hadith était un titre porté par les rois de Perse, tandis que César était utilisé pour les empereurs romains. Le Prophète annonçait donc dans ce hadith que les Musulmans seraient un jour en possession des trésors de ces deux empires.

Or quand il fit cette prophétie, les Musulmans n’avaient pas encore la puissance économique, politique et militaire nécessaire pour réaliser une telle conquête. Bien plus, les empires perse et byzantin étaient les deux plus puissants états du Moyen Orient. Pour cette raison, un tel événement semblait impossible à l’époque où le Prophète fit part de cette bonne nouvelle aux croyants. Mais les choses se passèrent telles qu’il les avait prédites. L’Iran fut conquis sous le califat d’Omar et tous ses biens furent saisis. Le royaume de Kisra n’exista désormais plus.

La mort de César et l’appropriation de ses trésors par les Musulmans eurent lieu grâce à la prise d’importants centres romains, notamment au temps des califes. Dès l’époque de Aboubakr, des provinces sous domination romaine telles que la Jordanie, la Palestine, Damas, Jérusalem, la Syrie et l’Égypte furent conquises; la prise de Constantinople par le Sultan ottoman Mehmet le Conquérant en 1453 porta le coup de grâce à l’empire romain et avec lui disparut le dernier César.214 

La prise de Constantinople par Mehmet le Conquérant et l’effondrement de l’empire romain signèrent la disparition du titre
de César.

Dans son livre The Venture of Islam, le chercheur américain M. G. S. Hodgson décrit les conquêtes de territoires appartenant aux Perses et aux Byzantins par les Musulmans:

Mohammad, un Arabe de la Mecque, fonda une société reposant sur des bases religieuses à Médine et étendit son territoire dans toute la Péninsule Arabique, au point d’entrer en concurrence avec les pouvoirs sassanide et byzantin, voire de les remplacer localement.215 

Dieu l’Exalté a envoyé de grandes épreuves à Kisra en la personne de son fils Shireveyh qui l’a tué en ce mois, cette nuit même, à cette heure!216 

Dans un futur proche, ma religion et son territoire atteindront le trône de Kisra.217

On voit ainsi que ces conquêtes capitales qui semblaient totalement impossibles à l’époque du Prophète sur un plan politique et économique, eurent lieu comme Dieu l’avait révélé au Prophète Mohammad.

Le Prophète décida d’inviter les chefs d’état à embrasser l’Islam et envoya l’un de ses compagnons, Abdoullah bin Houdhaafah, à Kisra, le Roi de Perse, comme ambassadeur. Kisra, gonflé d’orgueil, rejeta l’offre du Prophète. Il envoya deux ambassadeurs au Prophète pour demander aux Musulman s de se soumettre à lui. Le Prophète les invita tout d’abord à embrasser l’Islam et les appela en sa présence pour connaître leur décision.218 

Le lendemain, le Prophète communiqua aux deux ambassadeurs ce que Dieu lui avait dit:

Dieu l’Exalté a envoyé de grandes épreuves à Kisra en la personne de son fils Shireveyh qui l’a tué en ce mois, cette nuit même, à cette heure!219 

Il leur dit à titre personnel:

Dites-lui que ma religion et mon empire s’étendront bien au-delà du royaume de Kisra; et dites-lui de ma part: “Entre en Islam et je te confirmerai dans ce que tu possèdes et te nommerai roi des habitants du Yémen.”220 

Les ambassadeurs retournèrent au Yémen et décrivirent ce qui s’était passé. Badhan (le gouverneur perse du Yémen) dit:

Nous verrons ce qui arrivera. S’il a dit vrai, c’est qu’il est le Prophète que Dieu a envoyé.221 

Il se tourna ensuite pour leur demander ce qu’ils pensaient de lui. Ceux-ci avaient été très impressionnés par le Prophète et dirent:

Nous n’avons jamais vu un chef plus majestueux, aussi intrépide et moins protégé que lui. Il marchait humblement au milieu des gens.

Badhan attendit un moment pour voir si les paroles du Prophète étaient véridiques ou non. Il saurait ainsi, dit-il, avec certitude si Mohammad était le Messager de Dieu. Peu de temps après, une lettre parvint à Badhan de la part du fils de son roi, Shireveyh:
“J’ai tué Kisra. Quand cette lettre te parviendra, que le peuple te jure fidélité en mon nom. Concernant ce que Kisra t’avait écrit, attends et ne fais rien jusqu’à nouvel ordre.”222 

Quand Badhan et ses hommes s’exécutèrent, ils se rendirent compte que tout s’était passé comme le Prophète l‘avait dit.223 Badhan embrassa l’Islam après ce grand miracle et le Yéménite Abna suivit son exemple.224 Badhan devint le premier gouverneur désigné par le Prophète, et le premier gouverneur perse Musulman .225 

C’est un fait historiquement établi qu’en 628 le Prophète envoya une lettre à Kisra, et que ce dernier fut tué par son fils la même année.226

Les hadiths du Prophète concernant les signes de la fin des temps

De nombreux témoignages rapportant les prophéties du Prophète concernant la fin des temps nous sont parvenus. Ces événements se produisent un à un à notre époque, et c’est encore là un miracle du Prophète. Il a en effet décrit ces événements qui se produisent 1.400 ans après sa mort, comme s’il en avait été témoin. 

Voici des hadiths du Prophète évoquant les signes de la fin des temps et du Jour dernier:

L’Heure n’arrivera pas sans qu’il y ait de nombreuses effusions de sang.227

Avant l’arrivée de l’Heure, il y aurait beaucoup d'Al- Harj et Al-Harj désigne la tuerie…228

Le Jour du Jugement ne surviendra pas avant que les hommes ne se mettent à nier ouvertement Dieu.229

De grandes cités seront ravagées et on aura l’impression qu’elles n’avaient jamais existé.230

Les gains seront partagés entre les riches uniquement et les pauvres n’en tireront aucun bénéfice.231


(Left) Acts of violence and terror, one of the signs of the final times, are continuing with increasing violence all over the world.The parallel between the warning issued by the Prophet (saas) in the past and the events being experienced today reveals to us one of the miracles of this blessed man. (Right) The wars in many countries of the world, in which innocent people are killed for no reason, are another of the portents of Doomsday related by the Prophet (saas).

Les hommes tolèreront l’homosexualité et le lesbianisme.232

Les rapports illicites deviendront légion.233

L’Heure ne surviendra pas tant que les meurtres ne se seront pas multipliés à foison.234

Pauvre Taliqan (une région d’Afghanistan), qui regorge de trésors de Dieu, mais ces trésors ne sont pas d’or ni d’argent mais se composent de gens qui ont reconnu Dieu comme ils le devaient.235

Ces photos témoignent de l’oppression subie par les Afghans lors de l’invasion russe en 1979.

Il (l’Euphrate) révélera la présence d’une montagne d’or (sous ses eaux).236

Bientôt l’Euphrate révélera le trésor (la montagne d’or) aussi quiconque vit à cette époque là et en est témoin doit s’abstenir d’y toucher.237

Le Reichstag (Le Parlement allemand) après sa destruction en 1945. La photo ci-dessous montre ce même bâtiment en 1999, après sa reconstruction. De nombreux édifices ont été restaurés et ont retrouvé leur apparence de la même façon.

La reconstruction des lieux détruits et la destruction des lieux construits est l’un des signes et des présages du Jour dernier.238

Il y a deux signes pour notre Mahdi; ...et ces signes sont que la Lune connaîtra une éclipse la première des nuits qui sont fixées pour l’éclipse et que le Soleil connaîtra une éclipse au milieu des jours déterminés pour son éclipse, pendant le mois de Ramadhan.239

.Il y aura deux éclipses de Soleil pendant le Ramadan avant l’apparition du Mahdi.240

Il y aura deux éclipses de Lune pendant le Ramadan...241

Ce hadith indique que l’Afghanistan sera occupé à la fin des temps. L’invasion russe eut lieu en 1979, soit l’an 1400 du calendrier de l’Hégire. En d’autres termes elle coïncide avec le début du 15ème siècle de l’ère islamique.

Les points communs à ces trois hadiths sont:

1. Il y aura des éclipses lunaires et solaires pendant le mois de Ramadan.

2. Elles seront espacées de 14-15 jours environs.

3. Ces éclipses se produiront à deux reprises.

En accord avec ces calculs, il y a eu une éclipse lunaire en 1981 (an 1401 de l’Hégire), le 15 du mois de Ramadan, et une éclipse solaire le 2 de ce mois-là. Il y a eu une seconde éclipse lunaire en 1982 (an 1402 de l’Hégire) le 14 du mois de Ramadan, et une éclipse solaire le 28 de ce même mois.

Il est aussi particulièrement significatif qu'il y ait une éclipse totale lunaire au milieu du mois de Ramadan, c’est une prophétie frappante.

Avant qu‘il arrive, une comète lumineuse viendra de l’est.242 

La naissance de cette étoile suivra l’éclipse de Soleil et de Lune.243

Une étoile à queue naîtra à l’est et répandra sa lumière. Sa trajectoire quotidienne ira d’est en ouest.244

- En 1986 (an 1406 de l’Hégire), soit au tout début du quinzième siècle, la comète de Halley est passée au voisinage de la terre. Une comète est semblable à une étoile brillante, scintillante.

- Elle se déplace d’est en ouest.

- Cela s’est produit après les éclipses solaires et lunaires de 1981 et 1982 (1401-1402).

Les gens se rendront au hajj sans avoir d’imam à leur tête. Quand ils descendront à Mina, les tribus se querelleront comme des chiens et il y aura de grands conflits, au point que l’on verra des lacs de sang.245

Un feu apparaîtra dans le ciel à l’est et une rougeur couvrira le ciel pendant trois ou sept
jours en rang.246 

Un feu vous enveloppera. Ce feu est couramment éteint dans la vallée appelée Berehut. Les gens seront enveloppés dans ce feu et connaîtront d’atroces souffrances. Ce feu brûlera et détruira les hommes et leurs biens. Il se déchaînera sur le monde pendant huit jours comme un vent nuageux. La chaleur de la nuit sera supérieure à celle du jour. Ce feu s’étendra de la tête des hommes au sommet des cieux et il y aura un terrible fracas comparable au tonnerre entre la terre et les cieux, dit-il.247

- Les incendies de puits de pétrole au Koweït ont cause la mort de plusieurs personnes et animaux. Selon les experts, un million de tonnes de pétrole se sont répandues dans l’atmosphère sous forme de fumée. Chaque jour, plus de 10.000 tonnes de suie, soufre, dioxyde de carbone et d’importantes quantités d’hydrocarbones, dont on connaît les propriétés cancérigènes, se trouvent au-dessus du Golfe. Ce n’est pas seulement le Golfe mais le monde entier qui brûle.248

- Deux puits qui ont été mis à jour ont produit autant de pétrole que la Turquie le fait en un jour, et la fumée qu’ils produisent peut être vue depuis l’Arabie Saoudite, à 55 kilomètres de là.249 

- On reçoit en permanence la nouvelle de désastres en provenance du Golfe: des centaines de puits allumés au Koweït continuent à brûler activement. Les experts déclarent qu’il est “extrêmement difficile de mettre fin à ces incendies” et que ces incendies atteindront une large zone comprise entre l’Inde et la Turquie dans les dix prochaines années.

Le feu et la fumée provoqués par ces puits polluent constamment l’atmosphère. Le jour est devenu semblable à la nuit au Koweït. La fumée brune qui s’élève dans les cieux, simultanément avec les flammes rappelle l’état du ciel en automne quand l’hiver approche… Il faudra au moins un siècle pour que le Koweït redevienne un lieu tout à fait vivable. La fumée qui accompagne les flammes est visible à des kilomètres à la ronde, elle couvre le ciel, et rend le pays non vivable. Les gens riches quittent peu à peu Koweït.250

Il (le Mahdi) ne viendra pas avant qu’il y ait un présage du Soleil.251

L’éclipse solaire du 11 août 1999 était la dernière du siècle. Durant cette éclipse, qui est de celles qui ne se produisent que tous les 400 ans, le Soleil, la Lune et la terre étaient alignés. C’est la première fois qu’une éclipse a pu être vue et observée par tant de monde pendant une si longue durée. Des manchettes de journaux ont été consacrées à ce phénomène. Ceci peut être interprété comme étant le “présage du Soleil” mentionné dans le hadith. (Dieu sait mieux, évidemment).

L’Heure, (le Jour dernier) ne viendra pas avant que les séismes ne soient devenus très fréquents.252

Il y aura deux grands événements avant le Jour du Jugement, et ensuite des années de séismes.253

De grandes distances pourront être parcourues en de très courtes durées.254

L’Heure ne viendra pas avant que les gens ne se mettent à rivaliser dans la construction d’édifices élevés.255

Le Jour dernier ne viendra pas avant que le temps ne se mette à passer plus vite.256

Les signes de la fin des temps se manifestent l’un après l’autre

Dans les hadiths qui nous sont parvenus, il est question de la fin des temps associée à l’âge d’or de l’Islam. Quand nous nous penchons sur les événements qui surviennent de nos jours, nous voyons plusieurs indices qui tendent à montrer que nous sommes proches de la fin des temps mais aussi de la venue de cet âge d’or.

Il faut préciser que les signes mentionnés dans les hadiths que nous voyons dans ce chapitre ont pu être attestés dans une plus ou moins grande mesure à travers ces derniers quatorze siècles, dans quelque partie du monde. Cela ne signifie pas qu’il s’agissait déjà de la fin des temps, car celle-ci ne surviendra que lorsque ses signes se succèderont à intervalles rapprochés dans une même période, comme nous en informe ce hadith:

Les signes se succèderont les uns après les autres tels les perles d’un collier dont le fil est rompu.257 

Dans les hadiths, le début de la fin des temps se caractérise par la multiplication des guerres et des conflits, quand le chaos et la décadence morale pointent à l’horizon et que les hommes se détournent de la religion et de la morale. À cette époque-là, les désastres naturels deviendront fréquents à la surface du globe, la pauvreté atteindra des taux inouïs, la criminalité connaîtra une croissance exponentielle partout dans le monde. Mais ce ne sera que la première étape. Durant la seconde phase, Dieu sauvera l’humanité du chaos et lui accordera une existence pleine de prospérité, de paix et de sécurité.

L’Heure ne viendra pas avant que le temps ne soit contracté, un an deviendra semblable à un mois, un mois à une semaine, une semaine à un jour, un jour à une heure et l’heure à l’embrasement d’un feu.258

L’Heure ne viendra pas avant qu’un homme se mette à parler avec l’extrémité de son fouet.259

Il n’y aura pas de Jugement, tant que l’homme n’entendra pas sa propre voix lui répondre.260

Le signe annonciateur de ce jour: une main sera tendue, venant du ciel et les hommes la verront.261

On a assisté au siècle dernier à l’apparition d’avions supersoniques, à l’invention de trains et de moyens de transports qui nous permettent de parcourir en quelques minutes des distances qui auraient requis autrefois des mois de voyages, et ce dans un grand confort. Les faits évoqués dans le hadith trouvent ici leur traduction concrète.

Autrefois, la communication entre les divers continents demandait des semaines, alors qu’aujourd’hui c’est une affaire de secondes, grâce à l’internet et au progrès de la technologie. Les produits dont on devait attendre la livraison pendant des semaines, après un long voyage, sont de nos jours livrés très rapidement. Des millions de livres peuvent être imprimés dans le temps qu’il fallait pour écrire une simple lettre jadis.De même, les progrès technologiques ont permis de réduire le temps nécessaire à la cuisine, au ménage, aux soins consacrés aux enfants.

On pourrait citer encore maints autres exemples. L’important, c’est de voir que les signes de la fin des temps, tels qu’ils ont été décrits par le Prophète au 7ème siècle, se produisent aujourd’hui l’un après l’autre.

Le signe annonciateur de ce jour est une main qui surgira du ciel, et les gens s’arrêteront pour la contempler.262

On sait que le fouet est un instrument que l’on utilisait autrefois pour monter ou conduire des bêtes telles que les chevaux ou chameaux. Quand nous étudions de près les hadiths, nous pouvons remarquer que le Prophète établit une comparaison. Posons à présent aux gens d’aujourd’hui la question suivante: “Y a-t-il un appareil moderne qui parle et ressemble à un fouet?”

La réponse qui s’impose d’emblée à l’esprit est le téléphone portable avec sa longue antenne, et les autres appareils de communication similaire. Si nous gardons à l’esprit que les téléphones mobiles et satellitaires sont des inventions extrêmement récentes, nous sommes encore plus à même d’apprécier la sagesse qui se cache derrière cette description faite par le Prophète il y a 1.400 ans. C’est un signe de plus qui tend à prouver que nous sommes à l’orée des Temps Derniers.

Le message de ce hadith est très clair. Le fait qu’on puisse entendre sa propre voix est un autre signe de la fin du monde. Il est évident que pour entendre sa propre voix, il faut d’abord l’enregistrer puis écouter l’enregistrement. Les systèmes d’enregistrement et de reproduction de la voix sont nés au 20ème siècle. Cette invention a marqué un tournant et a permis la naissance des communications et des média. Cette technologie a atteint aujourd’hui la perfection grâce aux ordinateurs et à l’industrie laser.

En bref, les instruments électroniques modernes, les microphones et haut-parleurs qui nous permettent d’enregistrer la voix et de la restituer sont des concrétisations du hadith mentionné.

À cette époque la longévité augmentera.264

Le terme arabe traduit par “main” dans ces hadiths est yed. Il a d’autres acceptions comme “pouvoir, force, puissance, moyens” et il est probable que ces hadiths se réfèrent à l’un de ces sens.

L’idée d’un “pouvoir, d’une force, d’une puissance” qui surgit du cil et devient le point de mire des gens n’était pas facile à concevoir par le passé. Mais l’existence d’équipements comme la télévision, les caméras et les ordinateurs, qui font désormais partie intégrante de la vie moderne nous éclaire sur la signification des hadiths. En d’autres termes, la “main” mentionnée dans le verset désigne une force. Elle fait très certainement une allusion aux images retransmises par les ondes, depuis le ciel, donc aux programmes télévisuels.

Le Prophète a fourni maints autres détails sur les avancées technologiques qui accompagneront la fin des temps. Les hadiths attirent ainsi notre attention sur les techniques agricoles modernes, le développement de nouvelles méthodes de production, la recherche menée sur l’amélioration des semences et l’accroissement de la production, progrès qui résultent d’une meilleure utilisation des précipitation stockées dans des lacs artificiels et d’écluses.

Quatorze siècles se sont écoulés depuis que le Prophète a prononcé ces paroles. De nos jours, l’espérance de vie de l’homme est beaucoup plus élevée qu’aux autres époques de l’histoire récente. On peut mesurer la différence entre les chiffres du début et ceux de la fin du 20ème siècle. Ainsi, un enfant né en 1995 peut espérer vivre 35 ans de plus qu’un enfant né vers 1900. Autre exemple, autrefois, il était très rare de vivre jusqu’à 100 ans alors qu’aujourd’hui les centenaires sont devenus beaucoup plus nombreux.

Conclusion

Dans le Coran, Dieu affirme qu’Il a accompli de nombreux miracles par l’intermédiaire de Ses prophètes. Quand le Prophète Moïse jeta son bâton, par exemple, il se transforma en serpent, et lorsqu’il frappa la surface de la mer avec ce même bâton, elle se divisa en deux et offrit une voie d’accès à pied sec en son milieu. Le Prophète Jésus vint au monde sans avoir de père et parla alors qu’il était au berceau. Il était de plus capable de soigner les malades miraculeusement. Tous ces prodiges étaient un secours et un appui que leur accordait Dieu pour les aider à convaincre les gens et les exhorter à embrasser la foi.

Dieu a assisté le Prophète Mohammad à la fois par les miracles contenus dans le Coran et la connaissance qu’Il lui a donnée sur le monde de l’invisible. Le Prophète a ainsi pu fournir des informations portant sur des événements situés dans un futur proche ou plus lointain. Le fait de les voir se réaliser est un moyen d’augmenter l’enthousiasme des croyants et d’éveiller les cœurs des mécréants à la grandeur de l’Islam.

Des événements qui semblaient impossibles à son époque, car tout simplement inimaginables, se produisent à présent, les uns après les autres et constituent une preuve éloquente du fait que le Prophète détenait un savoir particulier.

Nous devons faire remarquer que ceux qui refusent d’être guidés dans le droit chemin refuseront également de croire, en dépit du caractère incontestable des miracles du Prophète et du Coran. Dieu évoque ce fait dans le Coran:

Et ils jurent par Dieu de toute la force de leurs serments, que s’il leur venait un miracle, ils y croiraient (sans hésiter) Dis: “En vérité, les miracles ne dépendent que de Dieu.” Mais qu’est-ce qui vous fait penser que quand cela (le signe) arrivera, ils ne vont pas ne pas y croire? (Sourate al-An’am: 109)

Conclusion:
Ceux qui prendront exemple sur le Prophète seront sauvés

La raison essentielle qui motive le désir de connaître la moralité du Prophète, de savoir comment il s’est comporté en telle ou telle circonstance, est de prendre exemple sur lui, et sur sa piété, sa droiture, la pureté de sa foi, sa modestie, sa propreté, et la perfection de sa croyance. La plupart des gens choisissent une personne comme modèle et s’appliquent à imiter son comportement en tout point. Mais c’est le Prophète qui devrait être pris comme exemple à notre époque.

Dans les versets du Coran, Dieu souligne l’importance de croire en Lui et en Son Prophète, de soutenir et d’assister le Prophète et de suivre sa voie. Il lui a été annoncé que ceux qui agiront ainsi seront sauvés:

Pour que vous croyiez en Dieu et en Son Messager, que vous L’honoriez, reconnaissiez Sa dignité, et Le glorifiez matin et soir. (Sourate al-Fath: 9)

“… Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants. (Sourate al-A’raf: 157)

Soutenir le Prophète aujourd’hui n’est possible que  si l’on reste fidèle au Coran et à la sounna, si l’on fait autant d’efforts que lui pour répandre la morale coranique à travers le monde et si l’on fait tout son possible pour lui ressembler. Dieu viendra en aide à ceux qui agissent ainsi de la même façon qu’Il a apporté Son aide au Prophète. Il allègera leur fardeau et leur octroiera le succès là où ils s’y attendaient le moins. Néanmoins, la raison la plus importante qui doit nous pousser à imiter le Prophète est le désir de gagner l’agrément et la miséricorde de notre Seigneur et d’obtenir l’entrée au paradis.

 

208. Warren Treadgold, A History of the Byzantine State and Society, ( Histoire de l’Etat et de la société byzantins), Stanford University Press, 1997, p. 287-299
209. Warren Treadgold, A History of the Byzantine State and Society, Stanford University Press, 1997, p. 287-299 
210. Elmalili Hamdi mohammad Yazir, Kuran-ı Kerim Tefsiri (Coran Tafsir)
211. Imam Tabari, Taberi Tefsiri, (Tafsir at-Tabari)
212. Al Hafiz ibn al-Dayba al-Shaybani,Taysir al-’usul ilaJami al-’usul, vol.XV, p. 420
213.http://lists.isb.sdnpk.org/pipermail/cyberclub-old/1999-April/000341.html
214.http://www.mustakiim.de/Islam/ IslamTarihi/bilgi5.htm
215. M.G.S. Hodgson, The Venture of Islam, vol.I, İz Publications, Istanbul, 1993, p.61
216.http://www.najaco.com/islam/companions_prophet/sahmi.htm
217. Ar-Raheeq Al-Makhtum, (Le Nectar cacheté), http://www.quraan.com/ Raheeq/32.asp
218. http://cyberistan.org/islamic/chosroes. html
219.http://www.najaco.com/islam/companions_prophet/sahmi.htm
220.http://cyberistan.org/islamic/chosroes.html
221.http://cyberistan.org/islamic/chosroes.html
222.http://www.najaco.com/islam/companions_prophet/sahmi.htm
223. Salih Suruç, Kainatın Efendisi Peygamberimizin Hayatı, (La vie du Prophète), Yeni Asya Publications, Istanbul, 1998, p.225
224.http://cyberistan.org/islamic/chosroes.html
225. Salih Suruç, Kainatın Efendisi Peygamberimizin Hayatı, (La vie du Prophète) Yeni Asya Publications, Istanbul, 1998, p.225
226. H.G. Wells, A Short History of the World, (Une brève histoire du onde) http://www.bartleby.com/86/41.html;http://www.encyclopedia.com/printablenew/25555.html
227. Sahih Boukhari
228. Sahih Boukhari
229. Al-Muttaqi al-Hindi, Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-zaman, p. 27
230. Al-Muttaqi al-Hindi, Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-zaman, p.38
231. Tirmidhi
232. Al-Muttaqi al-Hindi, Kanzul Ummaal
233. Sahih Boukhari
234. Sahih Boukhari, vol. II no: 146
235. Al-Muttaqi al-Hindi, Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-zaman, p.59
236. Sahih Boukhari, vol. IX, livre 88, no 235
237. Sahih Boukhari, vol. IX, livre 88, no 235
238. Ismail Mutlu, Kıyamet Alametleri, (Signes du Jour dernier), Mutlu Publications, Istanbul, 1999, p.138
239. Ibn Hajar Haytahami, Al-Qawl al-Mukhtasar fi’alamat al-Mahdi al-Muntazar, p.47
240. Imam Sarani, Olum-Kıyamet- Ahiret ve Ahir Zaman Alametleri, (La mort, le Jugement et la Résurrection), , Bedir Publications, İstanbul, p.440
241. Ibn Hajar Haytahami, Al-Qawl al-Mukhtasar fi’alamat al-Mahdi al-Muntazar, p. 54
242. Ibn Hajar Haytahami, Al-Qawl al-Mukhtasar fi’alamat al-Mahdi al-Muntazar, p. 54
243. Al-Muttaqi al-Hindi, Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-zaman, p.32
244. Imam Rabani, Mektubat-ı Rabbani, (Maktubat Imam Rabbani) traduit par Abdulkadir Akcicek, Istanbul Dağıtım A.S., Istanbul, 2/1170
245. Al-Muttaqi al-Hindi, Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-zaman, p.35
246. İsmail Mutlu, Kıyamet Alametleri, (Les Signes du Jour dernier) Mutlu Publications, İstanbul, 1999, s.166
247. İmam Sarani, Ölüm-Kıyamet- Ahiret ve Ahir Zaman Alametleri, (La mort, le Jugement et la Résurrection), Bedir Publications, İstanbul, p.461
248. Necati Özfatura, Kurtlar Sofrasında Ortadoğu, Adım Publications, 1983, p.175
249. Hurriyet Newspaper, 23 janvier1991
250. Necati Özfatura, Kurtlar Sofrasında Ortadoğu, Adım Publications, 1983, p.175
251. Ibn Hajar Haytahami, Al-Qawl al-Mukhtasar fi’alamat al-Mahdi al-Muntazar, p. 47
252. Sahih Boukhari, vol. II, livre 17, no. 146
253. Ahmad Diya’al-Din al-Kamushkhanawi, Ramuz al-Ahadith, 187/2
254. Tirmidhi, no 1447
255. Sahih Boukhari, vol. 9, no 237
256. Sahih Boukhari
257. Sahih Musnad
258. Tirmidhi
259. Tirmidhi, no1450
260. Al- Qurtubi al-Tezkirah
261. Ibn Hajar Haytahami, Al-Qawl al-Mukhtasar fi’alamat al-Mahdi al-Muntazar, p. 53
262. Al-Muttaqi al-Hindi, Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-zaman, p. 69
263. Ibn Hajar Haytahami, Al-Qawl al-Mukhtasar fi’alamat al-Mahdi al-Muntazar, p. 43
264. Ibn Hajar Haytahami, Al-Qawl al-Mukhtasar fi’alamat al-Mahdi al-Muntazar, p. 43

L'Auteur - Les autres sites de Harun Yahya - Contact - Inscription

Le Saint Coran - Aidez-nous - Livres - Articles - Videos
IMPACT HARUN YAHYA
- PHRASES CHOISIES

Ce site est basé sur les travaux de Harun Yahya, un des intellectuels Musulmans les plus en vue de notre temps. www.harunyahya.fr

 
 
>